Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 03:29
Chose promise, chose due: voici les résultats de mes travaux sur cette satanée régulation de haute tension.

C'est décidément un drôle de monde que les tubes, je m'explique... D'un côté, le chauffage filament qui pompe plusieurs ampères sous 6.3V, ce qui fait vite beaucoup de watts et où il faut rester vigilent devant une faible résistance série qui engendre tout de suite une grosse chute de tension. De l'autre, on a la haute tension, de l'ordre de 200-300V et quelques dizaines voire centaines de milliAmpères, ce qui monte aussi très vite dans les watts. Bref, quoi qu'on fasse, on monte toujours en puissance... et en température !

Ajoutons que ce n'est pas chose facile que de réguler 250V avec une ondulation faible: c'est un peu comme expliquer la finesse à un rouleau-compresseur.



Déjà, ça commence bien! pour synthétiser mes 250V continus, je pensais utiliser les deux enroulements 250VAC du transfo TU300 de Saint-Quentin Radio dans le schéma ci-dessous.

Hey ho, retour sur terre! Entre les pertes pures de la double plaque 5U4G et les presque 200ohms de la self de 15H, la chute de tension est monumentale. Et, à coups de 50V, on se retrouve vite sous les 250V avant la régulation de tension. Pas Glop! Du coup, c'est parti pour les deux enroulements 300VAC du TU300.

Parlons maintenant de la régulation elle-même. Comme je l'avais expliqué dans un post précédent, il y avait plusieurs points qui me chagrinaient dans le schéma initial de Led. Détaillons un peu comment j'en suis arrivé au schéma ci-dessous (luxueux diront certains)...

Lorsqu'on regarde cette alim, on voit bien qu'avec sa référence à 22V pour réguler du 250V, il y a un "bras de levier" énorme: la moindre variation sur le 22V est donc amplifiée par 10 sur le 250V. Inversement, une variation sur le 250V se traduit par une déviation 10 fois plus faible dans le retour de comparaison du système.

Le courant pompé derrière la régulation fait varier la tension en entrée de la carte. Jusque là, rien de miraculeux. Le souci, c'est que cette tension fait varier la tension de référence réalisée par une zener. Cela n'explique pas tout mais j'ajoute une zener 75V de "pré-régulation" avant d'attaquer la 22V.


Ensuite, on constate dans la pratique que suivant le courant pompé la chute de tension permettant de créer la consigne du Darlington BUT11-BU326A n'est pas la même. cette variation se traduit par une variation du courant dans R1 et donc dans le transistor de retour (tout en bas à droite). Rappelles-toi mon post à ce sujet, ce coin-là est déjà un peu chatouilleux puisque les rapports de courant avec le pont diviseur laissent à désirer. Et effectivement, le peu de variation qui apparaît suffit à faire bouger la tension de sortie de plusieurs volts suivant le courant pompé. J'ai donc pris le parti de monter un Darlington sur le tranzingue de retour; j'avais des BUT11 sous la main, d'où le choix de ce transistor...

Reste un dernier point, et c'est un peu la "Fangorn's Touch", la réjection de l'ondulation 100Hz. Si tu veux que l'alim rejette le 100Hz, il faudrait qu'elle le voit! Avec le bras de levier x10 qu'elle se prend, rien n'est vu. La solution? Tout simple il faudrait court-circuiter le pont diviseur de retour pour le 100Hz => un gros condo, j'ai un 2.2uF déjà bien volumineux qui traine...

Et alors? Qu'est-ce que j'ai gagné avec mon usine à gaz?
Déjà, l'ondulation 100Hz a été divisée par 10. Ensuite, le hum s'est pris une bonne claque.
Voici une mesure de mon alim, réalisée sur une charge 2.5Kohm
Question ondulation, voici les mesures juste devant la régulation (sur le 311.5V) et juste après (250V). Note importante, ma sonde divise par 10.

Cela donne du 3V avant régulation et 6mV en sortie. En ce qui concerne le hum en sortie, il est de l'ordre de 1 carreau soit 20mV. Pas mal non?

Nuançons quand même, ce n'est pas encore transcendant! Le hum est encore bien présent, et l'immunité de la tension de sortie au courant pompé n'est pas tout à fait irréprochable. C'est un peu mieux, voilà tout.

A ce que j'ai lu, de l'avis d'éminents experts des lampes, ce genre de régulation est superflue, voire néfaste au "son tube".
De mon avis, c'est sûrement vrai mais avouez quand même que rejeter le 100Hz ça vaut le coup.
Ensuite, derrière la régulation, je vais de toute façon placer des résistances de  chauffage  euh non de chute, pour se ramener à 200V.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FLOUZAT - dans DIY audio
commenter cet article

commentaires

dick Plant 29/06/2013 13:42


Bonjour. Régul Haute Tension du 16 mars 2007. Très interressant. J'avais fait le CI. et acheté les composants suivant LED. Je voulais souder les composants , quant j'ai lu votre article. J'aivais
déja des doutes , pour obtenir env. 300 V régulé en sortie.  Pouvez vous svp. communiquer les améliorations possible ( valeurs des composants )  , sans changer le principe d'origine et
le CI. déja fait.  Merci pour votre aide.  Cordialement. D.Plant.

Fangorn 09/07/2013 15:39



Bonjour


si j'ai bien compris, vous souhaitez prendre cette carte pour sortir 300V régulés.


Remplacer R5 par une 18K suffit à sortir jusqu'a 338V, mais cela suppose que vous avez une source de tension >350V. c'est peut-être too much!


ou alors simplement remplacer le potentiometre de 22K par un 47K, ce qui permet de monter à 307V sans trop se creuser la tête ;)


Tenez moi au courant.


Amicalement



François 21/03/2007 15:39

Hum! Tu fournis les aspirines aussi après ces explications ? Promets moi tout de même de me faire un jour une explication verbale de tout cela, j'avoue ne pas avoir tout suivit... Mais La question: il crache ton préempli ?!?