Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 22:25
On croyait pouvoir toujours progresser
Vers le futur le regard sans cesse avancer,
Voir les limites chaque fois un peu plus repoussées.
Mais tout cela avait déjà bien trop duré.
Comme si d'autres en avaient déjà plus qu'assez,
Chaque pas nous avait un peu plus rapproché
Du Jour où tout s'est arrêté.

Le Jour où tout s'est arrêté,
La Terre elle-même a cessé de tourner.
Les oiseaux ont suspendu leurs envolées,
Comme si la vie elle-même était restée pétrifiée.
Devant ce spectacle si soudainement inanimé,
Pas de doute, nul n'avait été épargné.

Plus un bruit, plus un mouvement,
Pas même un tout petit bruissement.
Les heures et les minutes ont arrêté leur défilement,
Devenues inutiles dans ce tableau coupé du temps.
Plus d'avenir, plus de présent,
Mais c'est le passé qui disparaît maintenant!

Et puis tout s'est peu à peu désintégré,
Et on a même commencé à oublier
Qu'ici tout un Monde avait existé,
Qu'en ce lieu rien n'était jamais vraiment né.
Et j'en viens finalement à me demander:
Mais au fait que s'était-il passé
Le Jour où tout a commencé?

C. FLOUZAT

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FLOUZAT - dans Notes persos
commenter cet article

commentaires

Lorelei 23/12/2009 08:39


C'est triste mais très beau !


Fangorn 29/12/2009 01:59


Hey Merci ;) Promis, la prochaine fois, j'essaierai de trouver une inspiration plus guillerette :D