Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 16:47

20100501---brbb_met_le_feu.jpg

Week-end très musical...

 

Samedi soir, j'ai joué avec le Blue Rose Big Band au Petit Journal Montparnasse.

On a passé une super soirée, avec des moments tantôt swing, d'autres plus rock. Les rythmes parfois endiablés et les excellents solos ont eu vite fait d'enivrer le public... Bref, fallait pas louper cet événement ;)

 

Dimanche après-midi, re-belote, cette fois avec l'Harmonie de Clamart. Nous sommes allés jouer au kiosque du Jardin du Luxembourg. Le temps n'était pas très clément à notre arrivée. Cependant - y'a-t'il un lien ou non? - le soleil a rapidement dissipé les nuages lorsqu'ont résonné les premiers accords de Thriller (Michaël Jackson!). Malgré quelque couacs il faut bien l'avouer, le public et les passants se sont volontiers laissé séduire par un répertoire bien éclectique allant de Moussorgsky à Earth Wind and Fire en passant par Rabbi Jacob :D

 

Allez, pour ne plus rater les sorties: myspace/fangorntb.

Repost 0
Published by Fangorn - dans Concerts Expos
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 19:35

ITW

20080405_1.jpgCette semaine c'est l'International Trombone Week ( ou I T W , voir http://www.ita-web.org/).

 

A cette occasion, j'ai mené au bout un petit projet qui me tenait à coeur depuis quelques temps. Je traine pas mal sur les sites en relation avec le trombone à coulisse. Je conseille en particulier

lesitedutrombone

le-trombone

et pour ceux qui lisent l'Anglais dans le texte

trombone.org

 

Et justement, sur trombone.org, il y a plein de ptites choses super sympa, dont un manuel d'entretien du trombone qui explique aux débutants comment lubrifier correctement une coulisse. Si aujourd'hui on est assez nombreux à savoir lire l'Anglais, j'imagine que les jeunes trombonistes en herbe n'ont pas forcément l'aisance de lire ce document de Dave Molter dans sa version originale. Même via la super traduction de google languages, la barrière de la langue peut s'avérer vite décourageante ;)

 

French-British_Flags_t.jpg

 

Je me suis donc attelé à la tâche. J'attends aujourd'hui l'autorisation de Dave Molter (l'auteur) pour publier cette traduction en ligne, soit sur ce blog, soit sur trombone.org.

Repost 0
Published by Fangorn - dans Concerts Expos
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 17:47
20100105_1.jpg
Ca fait un moment que je n'ai pas mis ce blog à jour! Pourtant il y a quelques news, de ci de là, mais je n'ai pas tellement eu le temps de rapporter ici les manips du moment... On dira que cela fait partie des bonnes résolutions de 2010 :D

Ce n'est pas un grand secret, depuis peu, je passe beaucoup de temps à jouer de la musique dans plusieurs orchestres de ma région. Et il faut bien avouer qu'il n'est pas très facile de savoir ni où ni quand je joue... J'ai donc créé un profile myspace avec les futurs concerts prévus.

Pour y accéder c'est --> là

20100105_2.jpg

Pour le design c'est encore assez spartiate, mais compte tenu de l'interface féodale dont on dispose sur myspace, je n'ai pas encore réussi à plier la page à mon coup d'oeil...
Repost 0
Published by Fangorn - dans Concerts Expos
commenter cet article
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 23:15
Aujourd'hui je suis allé au vernissage d'une expo de dessins organisée par Iconovox en partenariat avec Graphigro.

L'expo se trouve au premier étage du magasin Graphigro (Paris XVIII). Elle reste ouverte jusqu'au 3 novembre prochain.
Pour plus d'information mieux vaut se renseigner directement à la source: Iconovox: Reflexions d'Artistes

Pour cette journée d'ouverture, les visiteurs étaient très nombreux. Heureusement, les locaux sont assez grands, ce qui a permis de garder une ambiance sympa et aérée.

L'équipe Iconovox a accompli un travail remarquable pour cette exposition en apportant un soin à la limite du zèle! Coup de chapeau à James et Nico qui ont su mettre en valeur les oeuvres dans le respect des auteurs.
Malgré la difficulté de l'exercice l'essai est transformé (c'est d'actualité!). Pour s'en convaincre, il suffisait de voir les mines réjouies des visiteurs. Sans parler des commentaires élogieux des dessinateurs...

Certains visiteurs sont restés littéralement scotchés dans la coursive et ses multiples ateliers: dessins suspendus, présentoirs, projection de dessins, posters géants.

La galerie des dessins et ses éclairages feutrés a elle aussi remporté un franc succès, notamment avec les caricatures des dessinateurs à côté des oeuvres... C'était d'ailleurs assez amusant de comparer les dessinateurs à leur caricature ;) Oui car les dessinateurs présentés étaient venus en force pour l'occasion!
J'ai pu rencontrer et parler avec bon nombre d'entre eux parmi lesquels (j'en oublie certainement!) Barbe, Honoré, Catherine Baunez, Haddad, Faujour, Bridenne, Jy, Maja, Tignous, Soulas, et un tout nouveau dans le groupe: Bruno Dalèle, lui aussi très sympa.
Rassurez-vous si vous les avez loupés: des séances de dédicaces sont prévues (a priori les samedis). Voir Iconovox: Reflexions d'Artistes

Repost 0
Published by Christophe FLOUZAT - dans Concerts Expos
commenter cet article
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 23:27


C'est sur le conseil de Jean-Luc -un ami- que je me suis rendu à un festival de musique de Louisiane, au château de Villarceaux (Chaussy 95).


Si j'aime beaucoup le jazz -comment pourrait-il en être autrement quand on joue du trombone à coulisse?- j'avoue que c'est un peu la fleur au bout du fusil que me suis rendu sur place pour découvrir le domaine magnifique de Villarceaux.


En plus, cerise sur le gâteau, le temps était magnifique!

Merci à Jean-Luc pour ses photos magnifiques qui m'ont servi, après quelques effets de style, à décorer ce post.

 

Belisaire

Après une petite promenade enchanteresse dans les jardins du château, j'ai été écouter du cajun avec Belisaire. Ne connaissant pas du tout ce  style de musique, je regarde la formation: accordéon, guitares, basses, violons... Bref beaucoup de cordes et aucun cuivre, de quoi me déconcerter. Chouette! Au moins ça va me changer du son que j'ai l'habitude d'écouter!

Avec leur humour et leur entrain, nos amis Français de Belisaire ont vraiment assuré pour ce premier contact! Des sonorités entrainantes, des danses bien sympa (valse, two-step...). D'ailleurs, c'est amusant de voir les parallèles avec le rock, le lindy, etc. Il y aurait un lien de parenté que je ne serais pas surpris...

Tori Robinson & the Vintage Jazzmen

C'est en chemin vers Dr Michaël White (j'en reparlerai plus tard) que je croise Jean-Luc, qui me conseille alors d'aller voir Tori Robinson & the Vintage Jazzmen. Effectivement, il fallait se méfier, contrairement aux autres groupes, celui-ci ne joue qu'une seule fois.
Je vois arriver les musiciens en costume blanc -très classe il faut bien dire- et j'ai déjà la banane devant clarinette trompette et trombone :) Petit morceau d'intro, et on est tout de suite dans du jazz New-Orleans comme j'aime. Déjà pour un premier morceau, ça swing bien, les soli résonnent d'enfer, le trompettiste nous fait même des jolies pointes!
Et puis et puis... morceau suivant, arrive Tori Robinson. La chaleur de sa voix, son énergie, bref sa présence a littéralement transcendé le groupe. Du moment où elle a commencé à chanter, le jeu déjà magnifique de Guy Bonne (clarinette) a changé du tout au tout. Bref, ce cocktail de Jazz New-Orleans et de Gospel donne un mariage époustouflant. Un groupe incontournable à découvrir absolument (voici leur site). J'ai en particulier dans l'oreille un magistral Jesus on the mainline (tell him what you want).

Dr Michaël White

Après Tori Robinson & the Vintage Jazzmen, la barre était placée haute! Initialement, j'étais parti pour Dr Michaël White alors je suis allé voir la deuxième session de leur concert. C'est le côté traditionnel du jazz New-Orleans qui m'a tout de suite attiré et j'avoue ne pas avoir été déçu.
Dans la clarinette du Dr White, on ressent beaucoup des influences des plus grands parmi lesquels Sydney Bechet, Duke Ellington et surtout Charlie Mingus, pas moins! Des morceaux ponctués de longues phrases solos. En particulier les soli de Basse de R. Guerin ont fait montre d'une virtuosité rare. Et puis, il faut souligner la trompette de Magic Gregory Stafford qui nous a offert un florilège dans le domaine! Des jeux sur le timbre, sur le rythme, sur les effets de sourdine. Il faut le voir et l'écouter!

Pine Leaf Boys

C'est l'âme légère et le coeur plein de mélodies jazz que j'ai quitté la scène du Dr White. Interpelé par la patate d'enfer dans la musique, je me suis alors arrêté pour écouter les Pine Leaf Boys. Le moins qu'on puisse dire c'est que la nouvelle génération du cajun a une frite terrible. Ca joue et ça swing fort. Ils sont peu autour de la scène à ne pas danser ou battre des mains.
Et tout ça avec des chansons en Français (certes un peu difficile à suivre), dont un fameux "lé zaricos son pa salee !" Comme dit Jean-Luc: on a encore du pain sur la planche en France pour rattrapper ça... Et puis l'heure tourne l'heure tourne, arrive le moment de se diriger vers la scène de Manu Dibango

Manu Dibango

Est-il encore utile de présenter Manu Dibango? Ce musicien extraordinaire, son toucher des notes hors du commun... On a tous adoré Soul Makossa

Bien entendu, comme beaucoup, j'apprécie moi aussi énormément la musique de Manu Dibango. Son côté fluide, très coloré... Je suis particulièrement fan de Wakafrica.

A propos, si ce n'est déjà fait, vous pouvez toujours faire un tour sur le site de Manu Dibango, il y a plein de trucs sympa à y trouver, dont des vidéos, des photos, des dates de concert, etc.

Pour en revenir au concert, on peut dire qu'on est encore monté d'un cran par rapport aux groupes précédents! A ce niveau, on ne sent plus les notes, plus de rythmes. Il ne reste plus que la fluidité d'un jazz très léger qui vous emmène dans de longues tirades. Les interventions de Manu Dibango surprennent parfois, et pourtant, chaque fois, elles s'avèrent ajouter tellement de justesse au message musical!

Bien entendu, le concert de Manu Dibango tournait autour de Sydney Bechet avec Petite Fleur, In a Georgia Cabin, Dans les rues d'Antibes... Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il sait s'entourer le Manu! Les musiciens qui l'accompagnaient sur scène, c'était vraiment du haut vol. En particulier, Didier Havet nous a fait une démonstration de ce que pouvait être un solo de Sousaphone. Détaché, pêchu, amusant... Bref génial.

Vous saviez que Manu Dibango joue aussi du vibraphone? Et ça déchire encore! Il ne cessera pas de nous étonner.

Kristel Dobat est venue rejoindre le groupe au chant. Les leçons de jazz de papa ont du être bonnes car ça sonnait carrément bien. En fermant les yeux, on en oublierait sa peau claire :) Un talent et une voix vraiment extraordinaires.


Et puis, il a bien fallu repartir... De la musique plein la tête...
Repost 0
Published by Christophe FLOUZAT - dans Concerts Expos
commenter cet article
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 23:47
Ce soir je suis allé au Petit Journal à Saint-Michel
Je suis un inconditionnel du Petit Journal, j'y vais tous les 3 à 6 mois et c'est vraiment une boîte sympa, où j'ai toujours passé des soirées inoubliables. En particulier, j'aime bien l'ambiance intimiste, son accueil super sympa, le menu excellent. Que demander de plus?

Cette fois-ci, j'y suis allé avec François pour voir un concert des Rois du Fox-Trot.

En particulier, nous espérions voir Shona Taylor, une cornetiste Ecossaise que j'ai personnellement rencontrée il y a quatre ans. En plus d'un toucher presque magique de la trompette, Shona est aussi une chanteuse à la voix douce et enivrante. Et lorsqu'elle se met au piano, je peux vous dire que ça swingue pas mal! Bref, si vous aimez le jazz New-Orleans (à la Jelly Roll Morton), courrez donc voir Shona.
Malheureusement pour nous, pas d'bol, Shona n'a pas pu venir ce soir...
Une autre fois ;)

J'avais déjà un doute en voyant le groupe sur scène, mais au moment de la présentation des musiciens après le premier morceau, quelle ne fut pas ma surprise de voir Marc Bresdin, un ami avec qui j'avais joué dans une harmonie du 78 il y a quelques années... Quelle coincidence!
Comme les autres membres du groupe, Marc est lui-aussi quelqu'un de peu commun! Amoureux des instruments de musique des années 20, il en récupère des tas, les connait tous par coeur... On pourrait passer des heures et des heures à en discuter avec lui! Je me rappelle d'ailleurs de l'époque où nous jouions ensemble: il ne se passait pas deux répétitions où Marc se présentait avec le même instrument, c'était trop! ^_^ Passionné, Marc écrit aussi à ses heures des arrangements tout à fait remarquables. Que vous dire, quand on est doué...

Enfin, pour en revenir aux Rois du Fox-Trot, je suis très rarement déçu de la programmation au Petit Journal, et là, c'était vraiment Excellentissime. Il faut le voir pour le croire: si vous connaissez le petit journal à Saint-Michel, imaginez donc 10 musiciens sur la petite scene... Mais même tassés (les pauvres!), ça sonnait carrément bien: on sent qu'ils se font plaisir! Y'a pas à dire, les musiciens de ce groupe sont tout simplement extraordinaires. Ponctué par des soli et des riffs de voix époustouflants de Patrick Bacqueville, on a vraiment le bon son des années 20.
Bref, à découvrir!

Pour avoir un aperçu de ce que ça donne, Jazz by mail donne deux échantillons du CD "TNT" des Rois du Fox-Trot, un *must* pour les amateurs!
Sous réserve que mes liens ci-dessous ne meurent pas, voici un accès direct à ces échantillons:

Listen Stomp Off, Let's Go
Listen Brotherly Love

Repost 0
Published by Christophe FLOUZAT - dans Concerts Expos
commenter cet article
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 23:55


Aujourd'hui concert de Sinclair au Zenith.


On le saura, je suis un grand fan de Sinclair.

Il suffit d'ouvrir mon lecteur 5 CDs pour constater qu'il n'y a que Sinclair qui tourne chez moi.
Comment ça mono-maniac ?



A la convergence de nombreux courants musicaux, Sinclair est à mon sens un aboutissement de la musique actuelle. Malgré ses liens flagrants avec la movance soul, funk et acid jazz/groove, ce grand chanteur a su garder son identité, son originalité, bref, sa couleur personnelle. Si je conçois que l'on puisse ne pas apprécier « le son Sinclair », on est forcé de reconnaître le talent de Monsieur Sinclair! Et que dire de sa présence sur scène?

Non seulement ses textes me touchent par leur justesse, leur droiture, mais aussi parce qu'ils expriment beaucoup de sentiments et de convictions que je partage actuellement. En plus de cette efficacité des rythmes et des paroles, Sinclair fait preuve d'un réel talent de chanteur, tant dans la voix que dans le feeling de la musique, du publique, sans parler du jeu de scène.

CeuSES-et ceuX qui ne connaissent que « Ensemble » et « Si c'est bon comme ca », je vous invite à découvrir les albums « Comme je suis » et « Morphologique », et bien entendu les lives! Un peu déçu par la qualité du son de « Morphologique », je reste un inconditionnel de l'album avec des morceaux très forts et encore une fois, tellement bien vus! Un site sympa pour découvrir sinclair .

Mais venons-en au concert. J'avais déjà été voir Sinclair l'an dernier au Trabendo, une petite salle pas très loin du Zenith. L'ambiance était plus du type 'club' et plutôt acoustique, même si Sinclair a fait quelques entorses, ce qui n'était pas pour nous déplaire... C'est donc avec l'idée d'un énorme concert survitaminé (le Zenith, quoi!) que j'ai assisté à ce concert. De mémoire, j'ai essayé de reporter ci-contre la Setlist du concert.

La première partie de Smooth était bien sympa. Je pense que c'est un groupe à revoir dans une ambiance plus intimiste. Sinclair est ensuite monté sur scène en enfilant trois chansons d'enfer qui ont littéralement mis le feu! Quelques mots pour prendre la température et offrir au Zenith (rempli) l'occasion d'exprimer sa joie, et c'est reparti. Le concert est ensuite encore monté en puissance. La voix de Sinclair a pris encore de l'ampleur pour distiller toujours plus d'energie. L'ambiance s'est vite surchauffée dans la fosse et dans les tribunes. Une fois de plus, Sinclair était la pile électrique qui faisait tout s'animer autour de lui. Le publique, l'orchestre, le Zenith entier semblait tourner autour du chanteur! « Ca m'fait plus mal » une pêche d'enfer, « Linda » très Love, « Qu'est-ce qu'on en fait » dans une version moins funk. Très bien vu cet enchaînement de « Ensemble » qui est complètement tournée vers les autres et la société, et « A chaque seconde » qui est plutôt centrée sur soi-même.
Au rappel, outre le changement de tenue, on a senti un changement de caractère avec « La Bonne Attitude », « Mon Idole », « SuperNova SuperStar ». Et, bien entendu, en conclusion, « Comme je suis ».

Mine de rien, Sinclair ne s'est pas contenté de chanter des morceaux de Morphologique mais a aussi interprèté ses succès 'plus connus', parmi lesquels « Votre Image », « Mon Idole », « Si c'est bon comme ça », « Ensemble », « La Bonne Attitude », « SuperNova SuperStar ». Tout ça avec des soli de guitare époustouflants, un jeu avec le publique et des déhanchés ultra Love, une ambiance survoltée.

Trop bon! Merci soeurette, tu as tapé dans le mil avec ce cadeau!
Repost 0
Published by Christophe FLOUZAT - dans Concerts Expos
commenter cet article